Sahara: Le mot d’Alain Juppé qui va encore irriter en Algérie

alainEn France, les responsables politiques qu’ils soient de droite, de gauche ou du centre, convergent sur un point nodal lorsqu’il s’agit de la question du Sahara: le plan d’autonomie constitue une base réaliste et crédible pour parvenir à un règlement. C’est ce que vient de réitérer Alain Juppé, le candidat aux primaires pour l’élection présidentielle du parti Les Républicains (LR).

Après le premier ministre Manuel Valls et le ministre des affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, qui ont confirmé la position « inchangée » de Paris sur la question, c’est au tour du maire de Bordeaux, en visite au Maroc les 23 et 24 mai, de réaffirmer sa position sur la question.

En tournée préélectorale au Maghreb, Alain Juppé s’est rendu en Algérie et en Tunisie avant de faire escale lundi 23 mai au Maroc. Le royaume accueille en effet quelque 50.000 ressortissants français, la plus importante communauté d’expatriés de l’Hexagone en Afrique.

A Casablanca, le candidat aux primaires LR s’est prêté de bon cœur au jeu des questions-réponses des journalistes. Et sur la question du Sahara, sa réponse était sans détours : «Pour arriver à une solution juste et durable, je pense fermement que la proposition marocaine constitue une base solide, qui permettra de résoudre ce conflit qui dure depuis 40 ans», a insisté l’ancien premier ministre français.

Plus globalement sur les relations de la France avec le Maghreb s’il est élu à la présidentielle de 2017, Alain Juppé assure vouloir « donner une forte impulsion à un partenariat nord-africain, où  le Maroc occupe une grande place, car en ces temps agités, nous nous devons de promouvoir l’islam à la marocaine, qui est unique».

Sur la coopération franco-africaine, Alain Juppé  qui arrive en tête des sondages pour la  présidentielle en France, estime qu’il appartient  « surtout aux entreprises françaises de développer leurs relations économiques avec le Maroc, pour profiter de ses potentialités et de son réseau  africain qui constitue un tremplin sans  équivalent».

 

Advertisement

Sans commentaires.

Laisser une Réponse