Plan Autonomie

Site de présentation et d'information sur le plan d'autonomie marocain et sur le Sahara

La Hongrie a formellement démenti en fin de semaine dernière, avoir accrédité un prétendu représentant diplomatique du Polisario à Budapest, infligeant un cinglant revers à la direction des séparatistes sahraouis devenus un grands spécialistes d’une propagande calomnieuse et entachée de fourberie.

Le démenti du gouvernement hongrois fait suite à la présentation par des médias sahraouis basés à Tindouf, du dénommé Ahmed Slimane, en tant que représentant diplomatique du Front Polisario à Budapest.

En réaction à ce mensonge grossier, le ministre hongrois des Affaires étrangères a rapidement réagi dans « une correspondance adressée à l’ambassade du Royaume du Maroc à Budapest et dans laquelle «il réfute l’existence d’une quelconque représentation du Polisario en Hongrie », précise-t-on de source gouvernementale marocaine.

Les autorités hongroises assurent en effet, que « le dénommé Ahmed Slimane ne jouit d’aucun statut diplomatique et ne fait partie d’aucune mission diplomatique ou autre représentation accréditée ». Il se présente publiquement selon les mêmes sources, en tant que Mauritanien présidant la « fondation » Afrique Europe.

En revanche, le ministre hongrois, des Affaires étrangères et du Commerce, Peter Szijjarto qui était en visite officielle mardi à Rabat, a déclaré que le conflit artificiel autour du Sahara marocain, constitue un obstacle au développement et à la croissance dans la région du Maghreb, souhaitant qu’elle «sera résolue rapidement, étant donné son impact négatif sur la coopération régionale ».

Lors d’un point de presse tenu à l’issue de ses entretiens avec Szijjarto, le ministre marocain, Nasser Bourita a déclaré que plusieurs décisions ont été prises à cette occasion, précisant que la commission économique mixte maroco-hongroise se réunira en octobre prochain.

Il a également annoncé la mise en place d’un Conseil de partenariat économique Maroc-Hongrie, qui se réunira l’automne prochain, et la tenue d’un forum économique en automne, en marge de la réunion de la Commission mixte. Le Maroc sera aussi l’invité d’honneur du prochain Salon agricole de Hongrie.

 

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.