Plan Autonomie

Site de présentation et d'information sur le plan d'autonomie marocain et sur le Sahara

Le Maroc a toujours affiché une position claire au sujet de la marocanité du Sahara, « inspirée par une foi inébranlable dans la justesse de sa Cause et la légitimité de ses droits », a affirmé le Roi Mohammed VI dans son discours mercredi à l’occasion du 44ème anniversaire de la Marche verte.

Le Royaume «continuera à œuvrer, conformément au processus politique exclusivement onusien et aux résolutions du Conseil de sécurité, pour parvenir à une solution politique, réaliste, pragmatique et consensuelle », a-t-il dit.

Pour le souverain chérifien, l’Initiative marocaine d’autonomie des provinces du sud du Royaume constitue « la traduction concrète de la solution recherchée ». « Elle est la seule voie possible pour parvenir à un règlement du conflit, dans le respect total de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale du Royaume », a-t-il affirmé.

Et d’ajouter que cette perspective s’est renforcée du fait qu’un nombre sans cesse croissant de pays ne reconnaissent pas l’entité fictive de la RASD, autoproclamée par le polisario.

Aussi, cette Initiative d’autonomie est également confortée par les partenariats et les accords qui lient les grandes puissances ainsi qu’un certain nombre de pays frères et amis au Maroc et qui couvrent toutes ses régions, y compris les Provinces du Sud, a indiqué le Souverain.

Le 30 octobre, le Conseil de sécurité avait renouvelé pour un an, la mission de  l’ONU au Sahara (Minurso).

Dans une déclaration devant des médias, l’ambassadeur marocain à l’ONU, Omar Hilale, s’est félicité que la résolution consacre « la prééminence de l’initiative marocaine d’autonomie » qui est « considérée comme sérieuse et crédible ».

« Cette autonomie, dans le cadre de l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale du Royaume, demeure la seule et unique solution à ce différend régional », a-t-il insisté.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.