Washington réaffirme sa confiance en la proposition marocaine d’autonomie pour le Sahara

Les Etats-Unis ont réaffirmé à deux reprises cette semaine, leur confiance au plan d’autonomie marocain qu’ils qualifient de «sérieux et crédible» pour le règlement du conflit territorial autour du Sahara marocain.

En effet, le chef-adjoint des représentants du parti républicain majoritaire au sein de la chambre des représentants américaine, Steve Scalise, s’est déclaré, jeudi à Rabat, « très favorable » au plan d’autonomie au Sahara, qu’il a qualifié de « crédible et sérieux ».

« Nous sommes très favorables à ce plan à la fois très crédible et sérieux », a déclaré à la presse Steve Scalise, à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale,  Nasser Bourita.

Le whip de la majorité républicaine, Scalise a affirmé que «le Maroc a été franc et direct en essayant de présenter une véritable solution au différend territorial» autour de son Sahara, rappelant par ailleurs que Washington et Rabat «partagent des valeurs communes et une relation d’amitié importante qui remonte à la naissance des Etats-Unis d’Amérique».
« Nous sommes ici pour exprimer notre ferme soutien à cette relation entre les Etats-Unis et le Maroc », a ajouté Scalise qui s’est félicité du «partenariat solide» entre les deux pays notamment «dans le cadre de la lutte contre la menace terroriste, afin de faire régner la paix dans le monde».

Le même avis a été formulé deux jours auparavant par le Secrétaire d’Etat américain par intérim, John Sullivan qui, à l’issue de son entretien mardi à Washington, avec le chef de la diplomatie marocaine, a réitéré le soutien de son pays à la proposition marocaine d’autonomie, qualifiant ce plan de «sérieux, crédible et réaliste», indique dans un communiqué, la porte-parole du Département d’Etat, Heather Nauert.

«Nous maintenons que le Plan d’autonomie est sérieux, crédible et réaliste, et représente une approche audacieuse pour trouver un règlement définitif à la question du Sahara», a déclaré le responsable du Département, ajoute le communiqué.

Cette proposition, a-t-il ajouté, est de nature à «satisfaire les aspirations des populations en vue de gérer leurs propres affaires dans la paix et la dignité».

Lors de cet entretien, les deux responsables «ont examiné les relations bilatérales maroco-américaines profondes, ainsi que les questions régionales y compris les efforts déployés en vue de réaliser la paix régionale».

 

Advertisement

Sans commentaires.

Laisser une Réponse