Chili: Franc soutien du parlement au plan d’autonomie marocain pour le Sahara

Le parlement du Chili a adopté mercredi, à une écrasante majorité, une résolution de soutien au plan d’autonomie marocain pour le Sahara, infligeant un nouveau revers au Polisario et à ses parrains algériens.

La résolution a été votée à la Chambre des députés par 66 voix pour, 22 abstentions et 11 voix contre. En plus le règlement intérieur de la Chambre stipule que les abstentions sont comptabilisées en faveur de la résolution.

La chambre basse du parlement chilien a salué la prééminence de l’initiative d’autonomie du Sahara présentée par le Maroc et qui a été qualifiée à maintes occasions, par les Nations Unies et l’ensemble de la communauté internationale, en tant qu’initiative sérieuse et crédible pour le règlement définitif du différend territorial opposant le Royaume et l’Algérie autour du Sahara marocain.

Dans le texte de leur résolution, les députés chiliens ont qualifié le plan d’autonomie marocain d’”effort sérieux et crédible, qui permettra sans aucun doute aux populations du Sahara d’exercer leur droit à l’autodétermination, en gérant démocratiquement leurs propres affaires par l’intermédiaire d’organes législatifs, exécutifs et judiciaires, qui jouissent de pouvoirs exclusifs sous la souveraineté du Maroc”.

Depuis sa présentation à l’ONU le 10 avril 2007, la proposition d’autonomie marocaine pour le Sahara a été approuvée par le Conseil de sécurité les résolutions 1754, 1783 et 1813, adoptée à l’unanimité, et qualifiée de  sérieuse et crédible, rappelle la résolution.

En réponse à l’appel des Nations Unies pour la recherche d’une solution politique, définitive et mutuellement acceptable, le Maroc a présenté en avril 2007, une proposition d’un statut d’autonomie pour le Sahara qui “conduit à une situation gagnant/gagnant et à un rôle mobilisateur et intégrateur de même qu’elle permet à la population du Sahara de gérer ses affaires de  manière démocratique, inclusive et participative”, explique la résolution.

A ce titre, la Chambre des députés demande au gouvernement chilien, en sa qualité de membre des Nations Unies, de soutenir et de s’engager de manière permanente en faveur de la résolution n ° 1754 du Conseil de Sécurité, adoptée le 30 avril 2007. C’est une nouvelle victoire diplomatique du Maroc en Amérique-latine, contre les adversaires de son intégrité territoriale.

Advertisement

Sans commentaires.

Laisser une Réponse