Pérou: L’extravagante histoire d’une activiste du Polisario à l’aéroport de Lima

Le Polisario n’en finit pas de collectionner les revers diplomatiques, le dernier en date étant l’humiliant blocage à l’aéroport de Lima, de l’activiste Khadijetou El Mokhtar, qui a tenté d’entrer au Pérou en se présentant comme « ambassadrice » de la prétendue république sahraouie, mais qui se voit opposer une fin de non recevoir catégorique des autorités péruviennes, et ce depuis le 9 septembre.

En fait, la militante du Polisario s’est emmêlée les pinceaux dès son arrivée à l’aéroport de Lima. Elle voyage avec un passeport espagnol, mais a tenté de faire valoir un statut d’ambassadrice de la RASD, la république autoproclamée par le Polisario et l’Algérie, mais non reconnue par l’ONU.

Les autorités de l’aéroport n’ont pas voulu entrer dans ce petit jeu, laissant le choix à la fausse diplomate d’entrer au Pérou en tant que touriste espagnole, ou bien d’être tout simplement embarquée dans le premier avion en partance pour Madrid. L’affaire a dépassé le cocasse lorsque Khadijetou El Mokhtar, qui prétend être ambassadrice, a dû faire appel aux services du consul d’Espagne à Lima.

Mais après trois semaines passées à attendre une improbable souplesse des autorités péruviennes, Khadijetou El Mokhtar a été surprise par la sortie du ministre péruvien de l’Intérieur, Carlos Basombrío qui a mis les choses au clair: Khadijetou El Mokhtar « n’est pas reconnue et n’a pas été invitée par le ministère des Affaires étrangères du Pérou ».

Considérée comme citoyenne espagnole, elle ne dispose pas de visa diplomatique délivré par les autorités péruviennes et n’a obtenu aucun avantage ou immunité en tant que représentante du Polisario à Lima, contrairement à ses allégations.

De leur côté, les services péruviens de l’immigration affirment que Khadijetou El Mokhtar a choisi de rester volontairement, et de manière illégale, dans un bureau des services d’immigration à l’aéroport de Lima, précisant qu’elle a rejeté une proposition d’évacuation gratuite, par avion, ainsi que la possibilité d’entrer dans le pays uniquement en tant que touriste.

 

Advertisement

Sans commentaires.

Laisser une Réponse