Sahara Occidental: Le Polisario froidement planté par Stockholm

margotLe front Polisario qui espérait une reconnaissance de sa chimérique république par les autorités de Stockholm, a reçu cette semaine, une véritable douche froide, en apprenant que l’exécutif suédois s’est prononcé en faveur du recours en appel contre l’annulation de l’accord agricole Maroc-UE, par la cour de justice européenne.

Contre toute attente, le gouvernement suédois s’est aligné sur la position des autres pays membres de l’UE, pour interjeter appel contre l’arrêt de la Cour européenne de justice (CJUE).

Alors que ses homologues européens s’apprêtaient à se réunir le 14 décembre à Bruxelles, la ministre suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallström a adressé un mail, aux membres de la Commission de l’Union européenne, au sein du Parlement suédois, les appelant à soutenir sa demande à l’UE d’interjeter appel contre le verdict de la CJUE.

Dans un arrêt rendu le jeudi 10 décembre dernier, le tribunal européen avait prononcé l’annulation partielle de l’accord agricole et halieutique conclu le 8 mars 2012 entre le Maroc et l’UE, arguant que le Conseil de l’Europe ne s’est pas assuré auparavant, que cet accord profitait suffisamment aux populations de la zone sud du Royaume.

En rejoignant la contre-offensive des ministres des affaires étrangères de l’UE, l’exécutif de la Suède a non seulement avorté les manœuvres des lobbyistes et ONG suédois pro-Polisario, qui tentaient de lui barrer la route, mais il a indirectement remis en cause le soutien suédois aux thèses séparatistes du Polisario et cautionné la légitimité de la souveraineté du Maroc sur son Sahara Occidental.

C’est un retentissant revers que vient d’encaisser la direction du Polisario qui espérait obtenir comme l’état palestinien, une reconnaissance de sa chimérique république sahraouie, par le pays nordique. Mais la vérité fini toujours par triompher, car l’histoire récente et ancienne témoigne que le Sahara Occidental que revendique à tort, les séparatistes du Polisario, forts du soutien diplomatique, financier et militaire algérien, a été depuis la nuit des temps, marocain et le restera malgré les vaines manœuvres des détracteurs et adversaires de l’intégrité territoriale du Royaume.

De l’avis des observateurs à Stockholm, la volte-face de l’exécutif suédois a crée un véritable séisme dans les rangs des lobbyistes pro-Polisario, en attendant l’autre réaction en provenance des camps de Tindouf.

Advertisement

Sans commentaires.

Laisser une Réponse