Le roi Mohammed VI accuse l’Algérie de la persistance des drames dans les camps du Polisario

tindouf-pauvretePour les 40 ans de la Marche verte qui a scellé la rétrocession par la puissance coloniale espagnole du Sahara occidental au Maroc, le roi Mohammed VI a réitéré la proposition d’autonomie comme seule solution pour un règlement de la question, en faisant endosser à l’Algérie la responsabilité de la persistance du drame que vivent les populations sahraouies dans les camps du Polisario à Tindouf.

« Il se leurre celui qui attend du Maroc qu’il fasse une toute autre concession » que l’initiative d’autonomie, a insisté le souverain alaouite dans un discours prononcé depuis Laayoune, la principale ville du Sahara occidental, à l’occasion du 40ème anniversaire de la récupération de ce territoire qui était sous occupation espagnole jusqu’en 1975.

L’Algérie « n’a rien fait pour améliorer la situation humanitaire prévalant à Tindouf », a déploré le roi Mohammed VI, accusant les responsables algériens d’avoir transformé les sahraouis des camps en quémandeurs d’aides humanitaires.

Pour ce qui est de l’étape à venir, le monarque chérifien a annoncé le lancement effectif de la régionalisation au Sahara occidental avant son élargissement aux autres régions du pays. Cette nouvelle étape est devenue nécessaire après 40 années de maturation qui annonce « la rupture avec l’économie de rente et des privilèges et la défaillance de l’initiative privée, et la rupture avec la mentalité de la concentration administrative ».

Dorénavant, le modèle de développement des provinces du Sahara occidental privilégiere l’ouverture sur l’initiative privée, en plus du lancement par l’Etat de grands chantiers et de projets sociaux et d’infrastructures. Le projet phare sera la réalisation d’une voie expresse, aux normes internationales, entre Tiznit-Laâyoune et Dakhla, sur plus de 1000 km le long du littoral atlantique.

En plus d’accélérer l’insertion de ces provinces dans l’économie du pays, ce modèle de développement renforcera la place du Sahara occidental comme « centre économique et comme trait d’union entre le Maroc et son prolongement africain », a souligné le roi Mohammed VI.

Advertisement

Une Réponse vers “Le roi Mohammed VI accuse l’Algérie de la persistance des drames dans les camps du Polisario”

  1. bouhlal

    Nov 08. 2015

    Vive le roi mohamed 6

    Reply to this comment

Laisser une Réponse