Plan Autonomie

Site de présentation et d'information sur le plan d'autonomie marocain et sur le Sahara

my-hamdiL’atermoiement dans la mise en œuvre du Plan d’autonomie dans les provinces sud du Royaume profite davantage à l’agenda du Polisario et de l’Algérie, a mis en garde le député istiqlalien, Moulay Hamdi Ould Errachid.

Intervenant mercredi, devant la Commission des affaires étrangères et de la défense nationale à la Chambre des représentants, le maire de la ville de Laâyoune a insisté sur la nécessité d’activer le processus de régionalisation en tant que plateforme préalable à la mise en pratique du plan d’autonomie dans les provinces sud du Royaume.

Ce député natif de Laâyoune et originaire de la grande tribu sahraouie des R’guibat, a également mis en garde contre le laxisme observé par les autorités marocaines à l’égard des séparatistes de l’intérieur qui se rendent en Algérie pour recharger leurs batteries et se remplir les poches et ensuite revenir semer le trouble et commettre les actes de vandalisme dans les villes marocaines du sud.

Ces séparatistes de l’intérieur, a-t-il fait observer, partent régulièrement de l’aéroport de Casablanca à destination de l’Algérie, où on leur fait suivre des cours d’initiation à la guerre des rues et reçoivent à leur départ d’importantes sommes d’argent pour financer les actes de sabotage, une fois de retour chez eux dans les provinces sud.

Pour preuves, Ould Errachid rappelle la découverte cette année, par la douane de l’Aéroport de Laâyoune, de sommes d’argent en Euros et en Dinars algériens ainsi que des étendards du Polisario et des banderoles de propagande dans les bagages de Sahraouis de retour d’un déplacement en Algérie.

Pour couper court à de tels agissements et pratiques, le député istiqlalien suggère d’interdire à ces séparatistes sahraouis de se rendre en Algérie à partir des aéroports marocains et de soumettre à un contrôle rigoureux tout Sahraoui venant du pays voisin.

Pour Moulay Hamdi Ould Errachid, la mise en œuvre rapide du plan d’autonomie permettra au Maroc de couper court aux gesticulations propagandistes du Polisario et de ses protecteurs algériens.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.