Plan Autonomie

Site de présentation et d'information sur le plan d'autonomie marocain et sur le Sahara

royal-el-canoLes Marocains ne sont pas les seuls à soutenir que la solution la plus adaptée au conflit du Sahara Occidental réside dans l’octroi d’une large autonomie aux provinces objet du différend territorial avec le Polisario.
L’idée trouve des partisans même en Espagne, l’ancienne puissance coloniale.
Le Think tank «Real Instituto El Cano», a publié ce lundi à Madrid, un long rapport dans lequel il soutient sans équivoque que l’option d’autonomie au Sahara sous souveraineté marocaine, est la meilleure solution, qui prémunirait toute la région des risques de déstabilisation et des dangers que représente la création d’un micro-Etat.
Dans un rapport élaboré par plus de 200 experts, chercheurs et parlementaires espagnols, l’institut royal Elcano fondé en 2001 par le Prince des Asturies, soutient que la situation qui prévaut au Sahara Occidental, constitue une source de « préoccupation au-delà du Maghreb ».
Le rapport Intitulé « Hacia una renovación estratégica de la política exterior española  » (Vers une rénovation stratégique de la politique extérieure espagnole), suggère que « l’Espagne pourrait adopter une position plus proactive, quand les conditions sont favorables, pour envisager une solution d’autonomie, véritable et garantie ».
Les auteurs du rapport relèvent également les changements démographiques intervenus tant au Sahara Occidental où se sont installés des milliers de Marocains du nord et dans les camps de Tindouf, où un bon nombre des nomades des pays du Sahel y ont trouvé refuge pour bénéficier de l’aide internationale.
Ils appellent enfin Madrid à soutenir ce plan d’autonomie qui répond, une fois les conditions réunies, aux aspirations du Maroc et du Front Polisario.
Dans le même ordre d’idées, le président fondateur du groupe parlementaire d’amitié Tchéquie-Maroc,Vaclav Zemek a affirmé que la proposition d’autonomie marocaine qualifiée à maintes occasions sur l’échiquier diplomatique international, de «sérieuse et crédible», est venue pour surmonter «une situation figée qui fait retarder une solution politique à cette question».
L’initiative marocaine constitue la solution idoine au conflit du Sahara, a assuré Zemek, député du parti Social-démocrate tchèque (au pouvoir), vice-président de la Commission de l’environnement et membre de la commission des Affaires étrangères au parlement tchèque.

2 thoughts on “Sahara Occidental: Un institut espagnol plaide en faveur de l’autonomie

  1. Le maroc et le sahara marocaine il y à rien a négocier avec personnes
    Le sahara marocaine pas un gramme de sable ne manquera
    Le régime haineux de boutif escrocs voleurs assassin pyromanes et terroristes
    Ses bondes du mafias de boutif er les militaires amateurs leur poches rempli de l argent du pétrole
    Je dit a la populations algerien toute et tous dans les rus pour demander des comptes a boutif et son régime on peut pas faire une omelettes son casser des oeufs
    VIVE LE ROI DU MAROC ET LE PEUPLES MAROCAINS

  2. Grâce a notre dieu le plus puissant et notre roi dieu le garde et le protége de ses ennemis le sahara marocain va rester toujours marocain et nous sommes derrière notre roi pour combattre jusqu’à le dernier souffle vive notre roi med six.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.