Sahara occidental : Le Paraguay ne reconnaît plus le Polisario

Le-Paraguay-reconnaît-plus-PolisarioLe Paraguay vient d’annoncer la rupture de ses relations avec le Polisario quelques jours seulement après une décision similaire du Panama, accélérant ainsi le mouvement rectificatif entrepris par les pays qui avaient reconnu le front séparatiste à l’instigation de l’Algérie.
Ces nouveaux retraits de reconnaissance du Polisario sont la conséquence de la ferme conviction acquise par ces pays que le front Polisario n’est qu’un paravent monté de toutes pièces par  les responsables algériens contre le Maroc aux temps forts de la  guerre froide. Ainsi, l’absence de crédibilité d’une république sahraouie qui n’existe que dans les cartons des généraux algériens et qui n’est reconnue ni par l’ONU ni par la Ligue arabe, a fini par convaincre ces pays de la supercherie. Toutefois, le mouvement de retrait de reconnaissance du Polisario ne s’est véritablement accéléré qu’après la présentation par le Maroc du plan destiné à doter le Sahara occidental d’une large autonomie, respectueuse des  particularités culturelles, linguistiques et régionales de la population locale. C’est l’esprit conciliateur de ce plan qui a motivé le Conseil de sécurité à qualifier la proposition de « base sérieuse et crédible » pour un règlement définitif de ce conflit régional artificiellement entretenu depuis quatre décennies.
C’est encore l’esprit conciliant du plan d’autonomie qui pousse l’ONU à appeler à chaque fois à la nécessité d’un règlement politique négocié. C’est toujours cet esprit réconciliateur du plan d’autonomie qui a fait dire à l’administration Obama que ce plan était « sérieux, réaliste et crédible » et représentait une « approche potentielle qui pourrait satisfaire les aspirations de la population du Sahara à gérer ses propres affaires dans la paix et la dignité ». C’est enfin l’esprit du plan d’autonomie qui a motivé le vote par le Parlement européen de l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc, un accord qui s’étend sur l’ensemble des eaux territoriales du Maroc, le littoral du Sahara occidental compris.

Advertisement

Une Réponse vers “Sahara occidental : Le Paraguay ne reconnaît plus le Polisario”

  1. Alexandre

    Dec 13. 2013

    Bravo à la diplomatie marocaine et à SM le roi qui oeuvrent sans relâche contre nos ennemis pour préserver l’intégrité territorial de notre royaume.

    Reply to this comment

Laisser une Réponse