Plan Autonomie

Site de présentation et d'information sur le plan d'autonomie marocain et sur le Sahara

michael-grimmLa proposition marocaine d’une large autonomie au Sahara reste la seule option qui draine le plus d’adhésion de par le monde.
Elle est considérée par Washington et Paris et à l’ONU comme une base  «sérieuse, crédible et réaliste» pour un règlement négocié du litige territorial autour du Sahara Occidental.
Tout récemment, le congressman américain, Michael Grimm a affirmé que le plan d’autonomie que propose le Maroc pour résoudre le conflit du Sahara, est une « réponse très perspicace, diplomatique et humaine ». Cette proposition, a-t-il assuré, mérite d’être soutenue davantage par la communauté internationale.
Contrairement à la position des séparatistes du Polisario soutenus par le pouvoir algérien, et qui continuent à s’accrocher à l’option pratiquement irréalisable, d’un référendum d’autodétermination, la proposition marocaine constitue de l’avis du parlementaire républicain Grimm, une réponse « très perspicace, diplomatique et humaine ».
A l’issue d’un entretien la semaine dernière à Washington, avec le président de la Chambre des représentants, Karim Ghellab, Grimm a déclaré à la presse que « ce genre d’initiative requiert un grand soutien parce qu’elle propose une solution gagnant-gagnant pour toutes les parties ».
Le plan d’autonomie, ajoute-t-il, offre une issue « juste » à même de garantir la stabilité régionale et asseoir les bases d’une intégration dans cette partie du monde.
Par ailleurs, le représentant républicain, Michael Grimm estime que grâce aux grandes réformes entreprises sur la voie de la démocratisation et du développement social, le Maroc s’érige en modèle de succès démocratique et constitue un exemple à suivre pour les pays du voisinage.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.