Plan Autonomie

Site de présentation et d'information sur le plan d'autonomie marocain et sur le Sahara

Le plan d’autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, finira par « triompher » grâce au leadership du Maroc. Dans un article publié sur son site électronique, la publication américaine, The Huffington Post, se dit convaincue que « le plan d’autonomie au Sahara finira par prévaloir grâce au leadership du Royaume et en dépit des manœuvres concertées du Polisario et d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) visant à hypothéquer l’avenir de toute une région ». Face à la proposition marocaine d’autonomie, le Polisario s’est allié à Aqmi pour faire planer leurs menaces sur toute l’Afrique du nord et le Sahel, soutient le Huffington Post. Faisant le point des derniers développements intervenus dans la région, Elizabeth Blackney, auteur de l’article intitulé: « Du printemps arabe à l’hiver du Sahara », met en garde contre le rapprochement dangereux entre les éléments du Front Polisario et les nébuleuses terroristes établies au Sahel.

Elle dénonce au passage, l’exacerbation des conditions de vie des réfugiés sahraouis dans les camps de Tindouf dans le sud-ouest algérien, où les dirigeants du mouvement séparatiste continuent à détourner l’aide humanitaire internationale « au mépris des besoins des populations qu’ils prétendent protéger ». La conjonction d’intérêt entre AQMI et le Polisario, prévient le journal, constitue la matrice d’une organisation terroriste aux conséquences « incalculables » pour la stabilité et la sécurité d’un ensemble géographique allant du Maghreb aux grandes étendues du Sahel. La dite collusion se manifeste à travers « les activités illicites et souvent criminelles », auxquelles s’adonnent les deux groupes au Mali et en Mauritanie, suscitant les plus grandes préoccupations de la communauté internationale, note le journal américain. Le Huffington Post rappelle, dans ce contexte, une récente étude du think-tank US Carnegie Endowment for Peace qui a met en garde contre une collusion avérée entre le Polisario et Aqmi, porteuse d’une « profonde instabilité dans toute la région ». Les franchises d’Aqmi dans la région du Sahel, souligne la publication, œuvrent inlassablement à la consolidation de leurs liens avec les trafiquants de drogues dans les camps de Tindouf qu’ils ont infiltrés en recrutant dans les rangs d’un « jeunesse frustrée et sans illusion ». Pour l’auteur de l’article, l’implication des jeunes Sahraouis dans le narcotrafic est devenue une réalité troublante, déplorant que cette jeunesse est de plus en plus isolée socialement, en manque d’orientation, et ne dispose d’aucune perspective à venir. Et le Huffington Post de conclure que tout soutien au Polisario n’est en fait que « le soutien d’une organisation qui œuvre activement à détourner les aides destinées à une population démunie en s’entêtant de manière cynique à prolonger sa souffrance ».

 

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.