Plan Autonomie

Site de présentation et d'information sur le plan d'autonomie marocain et sur le Sahara

Une délégation des partis américains Républicain et Démocrate en visite d’information dans les provinces sud du Maroc. Les staffers du Congrès américain a rencontré la semaine écoulée à Dakhla, des acteurs de la société civile et des Sahraouis ayant fui les camps de Tindouf pour rallier leur mère-patrie, le Maroc. Durant leur séjour, les membres de la délégation américaine ont été informés par les acteurs associatifs locaux de l’attachement des différentes composantes de la société dans la région, à l’initiative d’autonomie proposée par le Maroc. Ils leur ont expliqué que le plan marocain d’autonomie  offrait une solution «juste et réaliste» devant permettre à la population locale, une fois mis en œuvre, de gérer ses propres affaires dans le cadre de la souveraineté marocaine.
Les staffers du Congrès américain ont aussi entendu les témoignages de certains ralliés sur leur passage douloureux dans les camps de Tindouf. Ces derniers ont attiré leur attention sur la situation dramatique, que vivent les populations sahraouies dans ces camps. Les ralliés, dont d’anciens détenus du Polisario, ont mis l’accent sur la privation et les souffrances endurées par les habitants des camps de Tindouf. Ils ont aussi évoqué tous les abus et violations commis chaque jour par les milices armées du mouvement séparatiste à l’encontre de ces populations civiles sans protection. Ils ont aussi dénoncé les détournements par les dirigeants du Polisario, des aides humanitaires normalement destinées aux populations séquestrées.

Les ralliés ont relaté, à cet égard, plusieurs cas de torture barbare dans les geôles du Polisario à Tindouf, appelant les staffers américains à faire pression sur les directions de leurs partis et le gouvernement et le parlement de leur pays, afin que soit activé le retour des habitants des camps de Tindouf au Maroc, leur pays d’origine. Durant leur séjour dans le sud marocain, les membres de la délégation américaine ont également pris acte du dynamisme des associations locales dans différents secteurs d’activités concernant notamment l’enfance, l’environnement, les questions de la femme, l’éducation, les droits de l’homme, la santé et la préservation du patrimoine culturel. Cette visite aura au moins servi aux élus américains de se débarrasser de certains clichés négatifs que fait circuler la machine propagandiste du Polisario avec l’appui du pouvoir algérien, pour faire ternir l’image de marque du Maroc et dénaturer la réalité dans les provinces sud du Royaume.

 

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.